[10] Trois bonnes raisons d'enseigner avec Black Panther (ou pas…)

Mbaku dans son univers enneigé
Mbaku dans son univers enneigé

L’image sublimée ou fantasmée du monde noir que l’on retrouve dans Black Panther de Marvel a eu son écho dans le monde de l’éducation. Peu après la sortie du film, un Wakanda Curriculum est créé par une professeure noire  de Chicago.  Black Panther pour enseigner l’Afrique, c’est une idée géniale ou un désastre en perspective ? Ce serait pour enseigner quoi et à qui ?

 

1) Pour les écoles africaines ?

 

Femi Kuti a chanté Black man know yourself!  pour nous rappeler que se réapproprier sa culture et son Histoire c’est la forme la plus efficace de résistance contre le racisme. Les professeurs de jeunes africains doivent se le remémorer, et particulièrement à l’adolescence, quand les changements physiques brouillent la confiance en soi.  On doit même rajouter ici : ‘black woman know yourself’ ! Et là vraiment, Black Panther fait du bien, spécialement aux filles africaines, en élevant leur féminité sur un joli piédestal. 

 

Impeccable hommage à la beauté noire!
Impeccable hommage à la beauté noire!

 

2) Pour soutenir la bonne-volonté de Hollywood ?

 

C’est là que la professeure que je suis dégaine son laptop pour commencer à planifier son programme Black Panther. Et paf, je me heurte au ‘détail’ incontournable : celui de la vérité… Black Panther est un miroir inversé placé face à une Afrique noire que le reste du monde ne connait souvent que trop mal. On doit bien entendu faire attention aux contrefaçons et aux détournements de la fierté africaine pour le profit de peu . Par l’utilisation d’une idéalisation condescendante, Black Panther serait même selon certaines voix un danger pour l’éducation africaine et l’image du continent ! Pour explorer ce débat, je vous conseille Evelyn from the Internets.

 

Le mélange des Afrique dans Black Panther
Le mélange des Afrique dans Black Panther

3) Pour tous les jeunes ! Pour toutes les matières ! Car l’Afrique c’est le rêve, le fantasme et l’espoir de tous...

 

Et pourtant, malgré le faux et le clinquant qui est le propre de Hollywood, il y a un petit quelque chose dans l’approche culturelle de ce film afro-futuriste qui demeure une aubaine pour les jeunes apprenants africains. Ce petit quelque chose c’est l’invitation au questionnement sur l’identité et sur l’Histoire et même la géographie du continent. Mais il n’y a pas seulement les jeunes africains pour s’y intéresser ! L’Afrique c’est le rêve, le fantasme et l’espoir de tous en ce XXIème siècle (Mais si, mais si !). Des extraits bien choisis du film peuvent galvaniser la réflexion dans toutes les matières. Voici quelques exemples de questions d’orientation grâce auxquelles des professeurs pourront transformer Black Panther en stimulus pour la recherche et le débat. 

 

Clicquez ici pour questions d’orientations pour étudier avec Black Panther

 

 

Au final…

 

Panthères noires posées dans une savane imaginaire, cascades majestueuses agrémentées de véritables bijoux humains drapés des plus belles cotonnades… Des scènes d’une esthétique à vous couper le souffle, des femmes sexy en diable et d’une force intérieure imparable… La fierté se dégage de tous mes pores chaque fois que je regarde Black Panther. J’avoue ! Et assurément, je ne suis pas la seule. De là à sacrifier la vérité ? Non ! Mais l’imagination aussi peut servir à apprendre.

Write a comment

Comments: 1
  • #1

    Boma Nde Mercy (Wednesday, 28 November 2018 07:52)

    Wish i could have this article in English for a
    better understanding