La revue des citoyens de lettres

Timba Bema, Coordinateur de la Revue des Citoyens des Lettres dit :

 

‘Mesdames, Messieurs,

Je m’appelle Timba Bema, et je suis écrivain. Il arrive, dans la vie de tout un chacun, un moment où l’on comprend qu’on doit agir, qu’on ne peut pas attendre que les choses se fassent d’elles-mêmes, sinon elles ne se feront jamais. Oui, il arrive un moment où tout un chacun pèse sa responsabilité face à l’histoire, et doit trouver le moyen d’affecter positivement son environnement, et pourquoi pas le monde.

 

Durant mon parcours d’écriture, j’ai constaté avec regret qu’il n’existe pas de cadre pour promouvoir les écrivains non publiés. Je me suis longtemps questionné sur les façons de pallier à ce manque, j’en ai parlé à des amis autour de moi, et c’est grâce à ces échanges que j’ai eu l’idée de lancer l’Association des Citoyens des Lettres. Qu’est-ce qu’un citoyen des lettres, me demanderez-vous? Un citoyen des lettres est un individu qui est convaincu du rôle capital que joue la littérature dans la formation de l’esprit humain, et dans le rapprochement entre les hommes, au-delà de leurs cultures d’appartenance, au-delà de leurs aires civilisationnelles. Pour réaliser ses buts, l’Association des Citoyens des Lettres mènera plusieurs activités, parmi lesquelles une revue littéraire, dénommée la Revue des Citoyens des Lettres, qui fait l’objet du présent appel.

 

La Revue des Citoyens des Lettres ouvre ses colonnes à toutes celles et ceux qui produisent de la littérature en langue française, qu’ils soient en Afrique, en Amérique, en Europe ou en Asie. Mon rêve est de faire de la Revue des Citoyens des Lettres la référence pour les écrivains non publiés, qui pourront y trouver un cadre accueillant pour leurs expérimentations, ainsi que pour les lecteurs de tous bords, qui pourront ainsi découvrir et apprécier ces talents encore anonymes.

 

Nous nous apprêtons à entamer une démarche inédite dans l’espace francophone. Notre revue, la Revue des Citoyens des Lettres réussira, j’en suis sûr, grâce aux citoyens des lettres que nous sommes. Pour cela, je lance un appel à toutes celles et ceux qui sont convaincus du rôle capital que joue la littérature dans la formation de l’esprit humain, et dans le rapprochement entre les hommes, au-delà de leurs cultures d’appartenance, au-delà de leurs aires civilisationnelles. A vous qui êtes en Afrique, en Europe, en Amérique et en Asie, à vous qui aimez la littérature, je vous propose de mettre cette passion au service des écrivains non publiés. Que vous soyez graphiste, webmaster, lecteur, vos compétences seront déterminantes pour le succès de la Revue des Citoyens des Lettres. En tant que graphiste, vous contribuerez à façonner son identité visuelle ainsi que ses publications en format papier. En tant que webmaster vous collaborerez également à la création et à la maintenance du portail internet de notre revue. En tant que lecteur, vous formerez le comité de lecture de la Revue des Citoyens des Lettres, et déciderez des textes à paraître. De plus, vous pourrez partager avec les écrivains votre appréciation de leurs textes. Alors, joignez-vous à cette aventure exaltante qui, j’en suis convaincu, va marquer son temps.’

 

http://revuedescitoyensdeslettres.org/

https://www.facebook.com/RCLettres/